Quelques conseils pour les végétariens qui sont à l’université!

Quelques conseils pour les végétariens qui sont à l’université!

Alors que beaucoup d’étudiants transposent leurs convictions dans leurs choix diététiques, le végétarisme de plus en plus commun. Le problème est qu

Photo-étudiante-végétarienne-universitaire

Alors que beaucoup d’étudiants transposent leurs convictions dans leurs choix diététiques, le végétarisme de plus en plus commun. Le problème est que les cafétérias scolaires ne sont pas toujours très réceptives quant aux faits de mettre en place des alternatives à ceux qui ne souhaitent pas manger de viande ou de produits dérivés de la viande.

Les soucis moraux, étiques et environnementaux influencent beaucoup de jeunes qui prennent alors la décision de retirer la viande de leurs habitudes alimentaires. Il s’agit aussi de santé à cause des injections d’hormones animales qui se fraient un chemin tout droit dans nos assiettes. Ainsi, la consommation de viande chez les étudiants universitaires est en déclin, entre ceux devenant strictement végétariens et ceux qui deviennent flexitariens ou semi-végétariens.

La transition d’un régime alimentaire ordinaire à uniquement composé de nourriture végétale comporte certains challenges, tout spécialement pour les étudiants qui ont une vide sociale et scolaire bien remplie. D’ordinaires très enclins à aller au fast food ou un menu composé d’aliments fris à la cafétéria, les étudiants qui décident de devenir végétariens doivent faire preuve de beaucoup de volonté.

Ils doivent généralement emporter leur propre repas, incluant beaucoup de snacks qui leur permettent d’atteindre le nombre de calories suffisant pour conserver suffisamment d’énergie. Certains végétariens et vegans souffrent d’un manque de protéines, de calcium, vitamin D, fer et vitamine B-12.

Les 5 essentiels du végétarien

1) Protéine

Heureusement, les protéines se trouvent à la fois dans les plantes et dans la viande animale, donc même si vous êtes végétarien, cela ne veut pas dire que vous devrez vous en passer. Les pois, noix, tous les types de graines, les lentilles, les haricots et le tofu sont de bonnes sources de protéines. Les œufs et produits laitiers en contiennent également, si vous ne voyez  objection à en consommer.

2) Calcium

Les végétariens peuvent avoir leur taux de calcium recommandé en consommant des produits laitiers tells que le lait, les yaourts et le fromage. Les strictes végétariens ou vegans devront se tourner vers les légumes à feuilles vertes tels que les épinards, le chou frisé, le bok choy ou autres céréales riches en calcium et lait de soja.

3) Vitamine D

S’exposer au soleil ou consommer des produits laitiers sont les techniques qu’utilisent la plupart des personnes pour obtenir de la vitamine D. Si les produits laitiers ne font pas partie de vos habitudes alimentaires et que vous ne exposez pas régulièrement au soleil, vous pouvez éventuellement considérer de prendre des compléments alimentaires.

4) Fer

Certaines plantes pourront booster votre taux de fer comme les légumes verts tels que les brocolis et les épinards, le potiron et les graines de sésame, les fruits sec, le pain aux céréales ou les céréales. Cuisiner dans des pots en fer peut également aider. Manger de la nourriture riche en vitamine C aidera votre corps à absorber le fer.

5) Vitamine B-12

Ceci est une autre vitamine produite principalement par les animaux, donc les végétariens qui consomment des produits laitiers ou des oeufs en ont suffisamment. Les vegans devraient envisager le lait de soja avec un supplément de vitamine B-12 ou prendre des complémentaires alimentaires.

Ci-dessous quelques idées de snacks sympas pour les étudiants végétariens :

  • Gâteau de riz
  • Beurre de noix tel que le beurre de cacahuète ou le beurre d’amande
  • Flocons d’avoine
  • Les pains aux céréales
  • Fruit en conserve ou congelé
  • Les haricots
  • Les soupes de lentilles ou de minestrone

Souvenez-vous, la clé d’un bon régime alimentaire est d’être équilibré, de manger varié et de faire en sorte de consommer suffisamment de calories.

Sophie Girard

Étudiante à l’Université de Montréal

sososo

COMMENTS