Tu veux avoir une mémoire d’éléphant? Suis ces conseils.

Tu veux avoir une mémoire d’éléphant? Suis ces conseils.

Qu’il s’agisse de retenir les choses que vous étudiez, ou qu’il vous faille vous souvenir du nom de quelqu’un à une soirée, nous voulons tous une meil

Qu’il s’agisse de retenir les choses que vous étudiez, ou qu’il vous faille vous souvenir du nom de quelqu’un à une soirée, nous voulons tous une meilleure mémoire. Beaucoup de personnes pensent que leur faculté à se souvenir est gravé dans la pierre, mais en vérité vous pouvez faire beaucoup de choses pour l’améliorer.

Votre cerveau est comme votre corps; si vous l’entraînez, il devient meilleur. Suivez donc ces étapes tel un nouveau programme sportif.

Votre cardio mental : maintenir votre endurance mentale.

Vous savez probablement déjà que des personnes différentes apprennent de différentes manières. Certains sont plus dans le visuel, tandis que d’autres sont plus dans le tactile ou l’auditif. Connaître la meilleure façon dont vous absorbez l’information est le premier pas d’un bon apprentissage. Jouez toujours avec les forces de votre cerveau.

Prenez l’habitude de répéter, travailler et ré-écrire les choses. Au plus vous imprimerez les choses dans votre esprit, le plus simple il sera de les retenir plus tard. Ca vous aidera également à développer une certaine familiarité et un niveau de confort vis à vis de l’information.

Les acronymes et associations peuvent vous aider dans la vie de tous les jours, tout comme ils vous ont déjà probablement aide dans vos études. Oui, le simple acronyme FACE (en Anglais) vous a aidé à vous souvenir des aigus en cours de musique, mais il aide également les docteurs face à la complexité de leurs études de médecine. Ca fonctionne, donc utilisez-les dès que vous pouvez.

Les moyens mémotechniques comme ceux-ci sont inestimables : c’est donner un coup de pouce à votre cerveau quand il essaie de se souvenir de quelque chose.

Votre musculation mentale : booster la force de votre mental

Les exercices de neurobic ont été créés par Lawrence C. Katz, docteur en philosophie, et professeur en neuro-biologie au Centre Médical de l’Université de Duke. Ils gardent votre cerveau actif et aiguisé en mélangeant simplement des tâches de tous les jours.

Un exemple : écrivez pendant un petit moment avec la main dite non dominante. Devenir gaucher permet à de nouvelles parties de votre cerveau de travailler sur l’écriture, tout en créant un nouveau challenge pour votre esprit.

D’autres exercices de neurobic incluent de prendre une nouvelle route pour rentrer chez vous depuis l’école ou le travail, de faire les magasins dans un magasins qui ne vous est pas familier ou de vous habiller les yeux fermés.

Votre régime mental : de la nourriture saine pour votre cerveau

Nous ne vous parlerons pas de quelconque pilule miracle pour votre cerveau. Il n’existe aucune nourriture ou chose qui pourrait booster en un claquemen de donner votre QI de 50, ou vous faire de vous un PVR sur pattes : tout comme aucune pilule ne vous fera perdre 10 kilos d’un coups.

Des recherches ont montré que la vitamine B (particulièrement la B6, B12 et l’acide folique) sont biens. On les trouve dans les legumes verts tels que l’asperge et le broccoli, les agrumes et le melon. Vous pouvez aussi vous recharger en antioxidants telles que les vitamines C et E et la bêta carotène grâce aux baies, au thé vert et aux noix. Il est aussi pas mal de faire le plein d’oméga 3, les acides gras, que l’on trouve dans le poisson frais.

Votre boisson énergétique mentale : elle vous donne des ailes

Vous pourriez penser que la caféine des boissons énergisantes, ou le café pourraient aider votre mémoire en stimulant votre cerveau, mais cela fait autant de mal que de bien. Certes, la caféine peut aider à améliorer vos fonctions cognitives. Mais elle peut aussi affecter votre humeur et votre sommeil, et entravant ainsi votre concentration.

 

COMMENTS